Image

Avoir son repo privé et public : Gitlab !

Je teste depuis quelque temps un outil assez pratique (et basé sur Ruby on rails) Gitlab

L'intérêt est de monter et d'héberger soit même une sorte de GitHub. Jusqu'à peu c'était une forge privée avec seulement la possibilité de fournir des accès en lecture seule à des "visiteurs" en ayant au préalable validé leur clé ssh. Sinon il fallait créer des comptes pour les développeurs.
Mais depuis le 22 janvier (les mises à jour de Gitlab se font tous les 22 du mois ! (??)) et la version 4.1, il est possible de rendre un projet public et d'autoriser les visiteurs à enregistrer un compte ! Voir le billet de blog.

Ok j'ai une forge privée et publique configurable par projet, mais sinon quels sont les autres intérêts de Gitlab ?

Le merge request, ça sonne bien et c'est beau. On verrouille la branche master, les développeurs créent leur branche, ils "push" sur le repo, puis ils font un merge request. Le "git master" voit les modifications avec un code review et valide d'un simple clic le merge ! oui je sais, c'est presque beau !

Il y a un tracker pour les issues (un peu light tout de même, on est loin d'un redmine...)

Et à tester : l'intégration continue avec Gitlab CI, mais cela se fait soit avec le service fourni chez Gtilab, soit en installant le logiciel sur son serveur. Bref une solution séduisante, avec quelques lacunes, mais au final bien foutu et moins lourd à faire tourner qu'une solution sous java.

Petite remarque : j'ai testé il y a peu le logiciel GitHub sous windows, sachant que je travaille sous linux, je n'avais pas eu l'occasion de voir où ils en étaient et franchement j'ai été bluffé ! Évidemment les puristes de la ligne de commande vont détester, mais dans le genre interface graphique pour de la gestion de code sous git c'est une belle réussite !

Étiquettes
git gitlab utilitaires

Commentaires